SÉMINAIRE DE RECHERCHE

23 février 2023 par D.Bechacq
Équipe 3 FRACA « Frontières & appartenances dans la Caraïbe et les Amériques »

L'équipe FRACA a le plaisir de vous convier à son séminaire de recherche

 Introduction à la recherche-création

Avec Karine BÉNAC & Morgane LE GUYADER

Discutante : Carine David.

Vendredi 3 mars 2023, 12h30 /14h

 Heure Martinique

Lien zoom : https://u-pec-fr.zoom.us/j/95424233078?pwd=aHFDbitlWEVpbjgya01YYVdCNmMxdz09

ID de réunion : 954 2423 3078

Code secret : 540376

Récemment intégrée à la 39ème section du CNRS, la recherche-création constitue un axe épistémologique qui doit sa particularité au dialogue horizontal entre arts et sciences sociales et à sa capacité de penser une « recherche qui se veut libérée des procédures rationalistes du savoir » (B. Formis, 2022, p. 81).

En 2021 et 2022, Karine Benac a proposé un séminaire d’initiation à la recherche-création pour les doctorant.e.s du LC2S. Celui-ci a donné lieu à la publication du dossier spécial sur la recherche doctorale et le droit au bonheur dans le quatrième numéro de la Revue juridique du bonheur, paru en 2022 (https://www.oib-france.com/la-revue-juridique-du-bonheur/). Ce séminaire propose ainsi une introduction à la recherche-création à partir de l’expérience du séminaire et de la présentation du dossier spécial « Recherche-création de soi : bien-être des doctorant.e.s et intelligence créative ».

Bio-Biblio des intervenantes :

Karine Bénac est chercheuse-artiste, membre statutaire du LC2S. Elle est autrice, poète, peintre, chorégraphe, metteuse en scène, interprète en recherche-création à l’université des Antilles, pôle Martinique. Chercheuse en danse et en théâtre, MCF-HDR qualifiée par la 9ème et la 18e section, elle est aussi titulaire d’un DU « Danse, créativité, improvisation, intervention » (Université de Lille) et coach professionnelle certifiée. Elle a ouvert un champ de recherches autour des stéréotypes raciaux/genrés et des rapports sociaux de sexe dans la danse contemporaine en Martinique et travaille actuellement à un ouvrage sur la Cie Art&Fact. Ses pièces créées avec les étudiant.e.s sont en ligne sur manioc.org. Sa dernière pièce, Des Veuves créoles (2022) a été lauréate de la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage. Cette pièce a travaillé notamment sur les réécritures contemporaines du quadrille créole et leur théâtralisation, ainsi que sur le point de vue des subalternes.

Morgane Le Guyader, anthropologue, collaboratrice du LC2S. Sa thèse intitulée « God Bless San Andres ». Esclavage, double colonisation et ethnicité post-émancipation dans la Caraïbe « colombienne », dirigée par Justin Daniel et Christine Chivallon, a été soutenue le 29 juin 2022 (Fondation Maison des Sciences de l’Homme, Paris). Ses recherches portent sur les processus identitaires des minorités, les épistémologies des « Suds », les revendications dites « autochtones » et les groupes transnationaux. Depuis 2021, elle investit le champ de la recherche-création en associant écriture, musique et photographie pour interroger les modes de construction et de circulation des savoirs.

Les deux chercheuses ont récemment proposé des travaux de recherche-création dans le panel « Réguler/témoigner/performer » du colloque « Violences ordinaires dans les organisations académiques » qui seront suivis d’une publication dans la revue Mouvements.

https://www.cerlis.eu/les-9-10-juin-2022-colloque-sur-les-violences-ordinaires-dans-lesorganisations-academiques/

Elles travaillent actuellement en co-écriture à deux articles sur le théâtre en contexte décolonial, pour Archipélies ainsi que pour une anthologie, Decolonizing dramaturgy book (Université d’Harvard).

Dessin de Lise Gillot, 2021 : « L’aide aux devoirs pour le partage du goûter de Noël » (Annexe 5 du dossier spécial de « Recherche-création de soi : bien-être des doctorant.e.s et intelligence créative », Revue juridique du Bonheur, n. 4, 2022).

A lire aussi

BILAN

09 février 2024 par D.Bechacq